Pour l’administrateur la gestion de la confidentialité peut être gérée de plusieurs manières :

  • Droits sur les entités de la base
  • Estampilles
  • Publication (pour les utilisateurs externes)

L’administrateur associe à chaque utilisateur un niveau d’autorisation. Ce niveau donne des droits sur les entités (dossiers, classeurs, documents) de la base documentaire. Quand le droit « Voir » n’est pas attribué à un utilisateur, celui-ci ne pourra en aucun cas accéder à l’entité.

A chaque utilisateur, l’administrateur peut également associer une estampille. Ceci permet de gérer une confidentialité transverse aux niveaux d’autorisation. Deux utilisateurs disposant du même niveau d’autorisation pourront ne voir que les entités comportant une estampille à laquelle ils ont droit.

Les utilisateurs externes n’ont accès qu’aux documents publiés.